Archives de Tag: Izakaya

Un petit cadeau

Se repérer dans le métro de Tokyo, y choisir des lignes appartenant à la même compagnie pour ne pas payer plusieurs tickets (le réseau de voies ferrées y est privatisé) n’étant pas chose aisée, nous avons mis plus de trois heures pour rejoindre, depuis Sangen-Jaya, l’aéroport de Narita. L’avion ayant du retard, nous n’arrivons à Kyoto qu’à 21h30 : ce soir nous ne ferons pas les difficiles et rentrons dans la première Izakaya – presque en face de l’hôtel que nous a réservé la villa Kujoyama (une nuit, en attendant qu’elle ouvre ses portes) – identifiée à l’aide des lampions rouges qui en marquent l’entrée. Une mauvaise pop japonaise, crachotée par la radio, nous accueille.

C’est une minuscule cantine, toute en bois recouvert de tablettes qui figurent un menu auquel nous ne comprenons presque rien ; nous nous installons sur le bar crochetant la cuisine. Un jeune homme, sous des cheveux coupés à la mode tenus par un bandeau de ninja, y prépare déjà les brochettes que nous venons de commander ; nous fumons, buvons. Il nous les sert, nous mangeons. Au bout d’une demi-heure cependant, il s’approche pour nous tendre une assiette de frites que nous n’avons pas commandée et nous montre pour explication le quinquagénaire édenté qui, à l’autre bout du bar, fume cigarette sur cigarette :
« Kimochi des… » (1)
Heureux et surpris, émus, nous nous rapprochons de notre bienfaiteur, lui offrons à boire (il choisit après quelques façons un verre de liqueur de lychee) et commençons avec lui, au milieu des nuages de tabac, une difficile (autant parce que notre japonais demeure approximatif que parce qu’avant d’en sortir les phrases semblent se froisser dans sa bouche, comme des feuilles de brouillon) conversation, ponctuée de minuscules présents – jusqu’à ce que, alors que nous nous levons pour payer l’addition, le cuisinier nous prévienne qu’il l’a déjà fait ; touchés, démunis par sa générosité, je reste debout imbécile, Clémence incontinent lui fait une bise et nous l’invitons en retour.

(1) « Un petit cadeau ».

Publicités